Ce qu’il faut savoir sur la classification des hôtels de tourisme

Ce qu’il faut savoir sur la classification des hôtels de tourisme

Le fait d’attribuer des étoiles aux hôtels de tourisme pour les classer est une invention toute française qui date de la loi du 7 juin 1937 et dont le décret d’application date du 20 juin 1937. Mais ces textes législatifs ont été par la suite abrogés et en 1986, les hôtels étaient classés de 0 à 4 étoiles mais depuis 2009, ils sont classés de 1 à 5 étoiles. Le texte de référence de ces nouvelles procédures de classement des hôtels est la loi Novelli n° 2009-888 du 22 juillet 2009. Ce texte stipule également que le rôle de régulation de la concurrence dans le secteur de l’hôtellerie qui fut autrefois à la charge de l’État sera dès lors confié à un syndicat privé. En l’occurrence, il s’agit de Atout France, qui prend donc la place de l’État en la matière. C’est un groupement d’intérêt économique qui représente les principales chaînes hôtelières et parcs d’attraction en France. Cependant, depuis 2016, il fut établi un nouveau tableau de classement de 1 étoile à 5 étoiles en catégorie. Tous ceux qui travaillent dans ce secteur doivent connaître ces modifications et ce sont des informations ouvertes également au grand public.

Le classement

Désormais, tous les hôtels de catégorie 5 étoiles ont l’opportunité d’obtenir le statut prestigieux de « Palace », sous certaines conditions. Lesquelles ? Si les hôtels concernés possèdent des caractéristiques hors normes dans le lieu où ils sont implantés, s’ils présentent un intérêt historique, patrimonial ou esthétique bien exceptionnels. La qualité des services et des prestations offerts à la clientèle est également prise en compte. Auparavant, il fallait proposer au minimum 6 chambres à la clientèle avant de pouvoir demander un classement, mais ce n’est plus le cas aujourd’hui. Autres détails d’importance : le nettoyage et l’entretien de chaque chambre ainsi que la fourniture du linge de toilette dans les douches ou salles de bain doivent être inclus dans le tarif de la nuitée. C’est un texte législatif qui date d’octobre 2013 qui spécifie ces mesures. Il faut d’ailleurs se souvenir qu’un hôtel peut être classé comme il peut être déclasse car l’époque où le classement effectué par les préfets était définitif est bel et bien révolue. Des cabinets de vérification privés procèdent à un contrôle régulier des hôtels de tourisme.

Les normes des hôtels de tourisme

Les critères de base de ce nouveau classement ont été étudiés pour qu’ils ressemblent au plus près aux normes internationales. Ils sont au nombre de 246 aujourd’hui, contre une petite trentaine auparavant. Les normes en question sont relatives à l’équipement, à l’accessibilité, au service client et au développement durable. Pour être aux normes, de nombreux hôtels ont dû faire d’importants investissements, raison pour laquelle d’ailleurs, plusieurs petits hôtels ont dû fermer leurs portes. Le fait est qu’une grande partie des clients aussi bien français mais surtout étrangers tiennent grandement compte du nombre d’étoiles lorsqu’ils doivent choisir une chambre d’hôtel. Ce qui explique pourquoi les grands groupes hôteliers continuent de compter beaucoup de clients.

Laisser un commentaire

Fermer le menu